Samuel Eto'o lors d'une conférence

Afin de mettre un terme à son contrat auprès de Chelsea, Samuel Eto’o a approuvé une réduction de 13 millions £ sur son salaire. Une étape qui lui est certes, assez difficile à passer, cependant, avec les objectifs qu’il s’est fixé, cela ne lui a pas empêché d’aller de l’avant.

Des gains moins conséquents que ses précédentes carrières

Lors de son transfert gratuit à Stamford Bridge, l’attaquant est soumis à un contrat de 100.000 £/semaine, soit, l’équivalent de 250.000 €/semaine. Un salaire plus faible que ceux qu’il à pu toucher auprès des clubs russes Anji Makhatchkala, Suleyman Kerimov, Samuel Eto’o était le footballeur le mieux payé dans le secteur, cependant, suite au déménagement du propriétaire, les dépenses du club ont du se limiter considérablement, notamment après le transfert de Willian aux Blues pour un coût de 31,7 millions €. Entre autre, Eto’o reçoit toujours une indemnité d’une base à huit chiffres suite à son retrait du club de l’ouest de Londres.

Un représentant de la marque Puma

Samuel Eto'o lors d'une autre conférence

En tant qu’ancien superstar du football à Barcelone, Samuel Eto’o touche également 5 millions £/an, en tant que représentant de la marque Puma. Toutefois, par rapport à ce qu’il touchait auparavant, durant ses succès enchaînés, c’est une rémunération qui ne représentera que 30% de ses anciens gains.

Le footballeur était tout de même ravi d’être aux cotés de Chelsea, où il a eu l’occasion de jouer durant les campagnes 2009 et 2010, pour ensuite passer dans le Caucasas Nord.

Une carrière bien appuyée auprès des clubs européens

Icône du football au Cameroun, Samuel Eto’o représentait son pays durant ses passages dans chaque club. Comme dans le cas à Tottenham, qu’il est venu rejoindre en 2008, pour faire ses preuves lors de la première ligue anglaise. Ses décorations en Espagne et en Italie lui a aussi permis de recevoir de magnifiques médailles, durant trois Champion’s League. Samuel qui signe des autographes Grâce à ses records et à la valeur commerciale qu’il possède dans le monde du football, Samuel Eto’o a directement intéressé Anji Makhatchkala, ce qui lui a permis de partir en Russie, avec un salaire de 17 millions £. Eto’o a même eu l’autorisation d’utiliser l’avion privé de Kerimov, pour se rendre à sa résidence à Paris chaque semaine.

Un rêve qui n’allait pas vite durer pour le footballeur, suite à la réduction drastique de leur fond salarial. Ce qui a d’ailleurs aider Eto’o à se frayer un passage pour Stamford Bridge. A sa 6ème signature avec Chelsea, son transfert à Stamford Bridge lui a permis de rejoindre ses collègues Willian, Mark Schwarzer, Andre Schürrle, Marco Van Ginkel et Cristian Cuevas.

Souhaitez-vous en apprendre plus sur Samuel Eto'o ?